tgv_reims
21 septembre 2021

40 ans du TGV : Reims est à 30 mn du monde entier

Depuis l’arrivée des lignes à grande vitesse, en 2007, 330 nouvelles entreprises se sont installées à Reims, la capitale de la Champagne, qui attire aussi désormais des écoles prestigieuses.

Comme ses inscriptions au Patrimoine mondial de l’Unesco, ce n’est pas une mais deux gares TGV que compte la ville de Reims (Marne). Depuis 2007, la gare du centre relie la gare de l’Est, à Paris, en quarante-six minutes, celle de Bezannes, en périphérie, permet de rejoindre l’aéroport de Roissy en trente minutes, mais aussi Massy, Paris, Lille ou Strasbourg.

« Le TGV a permis à Reims d’entrer dans la cour des grands. Nous sommes désormais à trente minutes du monde entier », vante l’ancienne députée, Catherine Vautrin (LR), Présidente de la communauté urbaine du Grand Reims. En dix ans, 330 nouvelles entreprises se sont installées à Reims, amenant 11 000 emplois.

bezannes_reims

bezannes_reims

À Bezannes, tout autour de la nouvelle gare TGV reliée au centre par un tramway spécialement créé, 200 ha de champs ont été transformés en une vaste zone d’activités, de logements et d’espaces verts. Pour Catherine Vautrin, c’est aussi en grande partie au TGV que la ville doit l’installation de très grandes écoles : Sciences-po Paris, Centrale Supélec et, très récemment, l’ICP. « Comme on dit ici : proche de Paris, loin de ses prix », s’amuse l’élue.

Avec des appartements à 2 300 € le mètre carré en moyenne, les prix de l’immobilier à Reims n’ont effectivement rien à voir avec ceux de la capitale, attirant du coup des Parisiens prêts à faire la navette quotidienne pour changer de vie mais pas de carrière.

Lire la suite de l'article sur le site du Parisien (article abonnés) - dossier sur les 40 ans du TGV

Photos par Fred Laurès

S'inscrire à la newsletter