17 novembre 2022

La startup Cygnes, basée à Reims, propose des collants « ultra-résistants »

Article du Parisien à lire en entier ici

Il y a un an, Inès et Axel ont trouvé la formule magique pour des collants qui durent dans le temps. À l’aide d’un fil d’escalade, ils confectionnent des collants « faits pour être porté plus de 30 fois ». La startup était présente au salon du Made in France qui s'est tenu à Paris jusqu’au 13 novembre.

cygnes_reims

Lancée il y a tout juste un an par deux jeunes Français, l’entreprise Cygnes basée à Reims, propose des collants « ultra-résistants ».

Un accessoire « fait pour être porté jusqu’à 30 fois », vente une affiche du stand. « On a voulu combattre l’obsolescence programmée des collants. On a trouvé un fil extrêmement résistant, issu du monde de l’escalade, qu’on a détourné pour faire notre production », explique Inès Saadallah, cofondatrice de Cygnes.

C’est lors d’une discussion avec des membres de sa famille, peu avant le premier confinement, que la jeune femme de 26 ans a eu le déclic :

« Toutes les femmes se sont mises à se plaindre de leurs collants. Il n’y a aucune marque qui les satisfaisait et en plus ça coûte cher », se souvient-elle. 

Au-delà de la question pratique, Inès et Axel ont voulu mettre en avant l’écologie. « 130 millions de collants sont vendus en France chaque année mais ils ont, en moyenne, une durée de vie de 5 utilisations. Pour la production d’un seul et même collant, 750 litres d’eau sont nécessaires », explique Inès en précisant travailler à une solution pour recycler les collants usés. 

Article du Parisien à lire en entier ici (+ vidéo à regarder)

Plus d'informations et boutique en ligne Cygnes

S'inscrire à la newsletter