supplay_reims
03 juillet 2019

Le groupe d’intérim Supplay a son siège à Reims depuis 50 ans

Malgré un nom à consonance anglo-saxonne, le groupe d’intérim est français. Né à Saint-Quentin en 1968, il a son siège à Reims depuis 1969 et s’y trouve bien.

Le 7ème acteur français de l’intérim a été fondé en 1968 à Saint-Quentin par un Rémois, Marc Lachaud, et son siège social est installé depuis 1969 dans la cité des Sacres. « Nous sommes une entreprise ancrée en province, c’est une identité que nous revendiquons », déclare Benoît Derigny. Ce Parisien a posé ses valises en 2009 à Reims pour devenir le troisième PDG de l’entreprise en un demi-siècle. Il ne voit pas les 35 salariés du siège migrer vers Paris ou une grande métropole. « D’abord, il y a des talents ici qui n’ont pas forcément envie de bouger. Et puis Reims est superconnectée en TGV vers Lille, Strasbourg ou Paris. Être à Reims n’est pas un handicap et c’est même un avantage, les choses sont plus simples et les équipes plus fidèles ici », détaille celui qui ne démérite pas son titre d’ambassadeur Invest in Reims.

Parti de l’Aisne et de Reims, Supplay s’est développé régulièrement pendant plusieurs décennies avant d’accélérer ces dernières années. « En 2015, nous avions 120 agences, depuis on en a ouvert 35 avec l’ambition de passer de multirégional à national. » Qui dit croissance du réseau, dit croissance du chiffre d’affaires. Il a doublé en moins dix ans, passant de 300 millions d’euros en 2011 à 600 millions en 2018 dans un marché qui n’a évidemment pas évolué dans les mêmes proportions. 

Dates clés :

1954 : apparition du travail temporaire en France.

1968 : création de Supplay à Saint-Quentin.

1969 : installation du siège social à Reims.

1981 : Supplay rejoint Manpower.

2010 : 100e agence de Supplay.

2014 : lancement d’une application et d’un coffre numérique

2018 : Supplay compte 150 agences et 750 collaborateurs.

Pourquoi Reims est la meilleure implantation pour votre entreprise !

Partager sur les réseaux sociaux :
S'inscrire à la newsletter