industrie
08 septembre 2022

Petites entreprises : le Grand Reims poursuit ses aides

Le Grand Reims a mis en place une aide à l’investissement productif à destination des très petites entreprises artisanales et industrielles (moins de 20 salariés) pouvant représenter jusqu’à 20 % de l’investissement : jusqu’à 2 000 euros pour les artisans et 10 000 euros pour les entreprises industrielles.

Récemment, l’entreprise Grange & Walter, installée à Reims, a bénéficié d’une enveloppe de 10 000 euros pour l’acquisition de machines.

Une aide au développement de services est également en place pour accompagner les commerçants et artisans situés en dehors du périmètre de l’ex-Reims Métropole et souhaitant développer un nouveau service par rapport à leur activité de base.

Cette aide peut représenter 30 % de l’investissement pour un montant maximum de 10 000 euros.

Depuis la fin d’année 2020, ce sont 40 entreprises (TPE) qui ont été soutenues pour 124 389 € d’aide attribuées.

Retrouvez les différents types d'aides mises en place par le Grand Reims pour les entreprises.

// L’aide à l’immobilier d’entreprise

Pour les entreprises portant un projet d’implantation ou de développement immobilier répondant aux filières stratégiques du territoire de la Communauté urbaine du Grand Reims.

// L’aide à l’investissement productif

Pour les TPE et les PME des secteurs industriel et artisanal souhaitant réaliser des investissements afin d’accroître leur capacité de production ou de moderniser leur outil de production.

// L’aide au développement des services à la population

Pour les commerçants et artisans situés hors de l’unité urbaine de Reims souhaitant proposer un service supplémentaire à leur clientèle.

// Les aides et dispositifs pour l'achat d'un véhicule propre pour les professionnels

De nombreux dispositifs sont actuellement disponibles pour vous permettre de changer de véhicules : prime à la conversion, bonus écologique, microcrédit véhicules propres.

CONTACT

eco@grandreims.fr - 03.26.77.87.50

Photo : Pixabay

S'inscrire à la newsletter