11 février 2021

Près de Reims, 2 entrepreneurs dans le top 3 du e-commerce français en parapharmacie

Lire la suite de l'article sur le site de France 3 Marne

Tous les jours, Cocooncenter expédie des produits de parapharmacie, dans une centaine de pays. En quelques années, l’entreprise marnaise s’est hissée parmi les meilleures, dans son secteur. Elle est installée à La Veuve (Marne) où la surface de son site va doubler, début 2022. 

Un catalogue de 25.000 produits, et bientôt 40.000, un chiffre d’affaires qui s’élève à 50 millions d’euros, en 2020, un entrepôt de 5.000 mètres carrés, qui va doubler, en tout début d’année prochaine. Voilà en quelques chiffres ce que représente l’entreprise CoCoocenter, née dans la Marne, il y a quinze ans.

Et c’est, sans compter, bien sûr sur ses 72 salariés. Le succès est tel, que pour son développement, les deux dirigeants, Stéphane Douesnard et Paul Musset, ont dû intégrer des investisseurs. Après un fonds de pension, c’est vers le groupe Pharmacie Lafayette que la société marnaise s’est tournée. L’opération de rachat est en cours de finalisation. Elle apportera un catalogue étoffé et une force commerciale à l’entreprise, actuellement implantée à La Veuve, dans la Marne.

Principalement vers l’Europe, mais plus généralement vers une centaine de pays dans le monde, on y expédie quotidiennement toutes sortes de produits de parapharmacie, exclusivement à des particuliers. Des paniers de 45 à 70 euros, contenant divers produits d’hygiène (shampoings, soins cosmétiques, produits de beauté, compléments alimentaires, aromathérapie, parfums, produits minceurs ou solaires…) partent donc depuis La Veuve, vers presque le monde entier. Mais aucun médicament, avec ou sans ordonnance, n’est vendu sur le site de l’entreprise marnaise.

cocooncenter_reims

cocooncenter_reims

L’intuition d’un succès
En 2006, il y a d’abord eu un travail chez ARD Soliance, à Pomacle, dans la Marne, dans la fabrication de matières premières pour cosmétiques, puis un stage chez Cebal, à Sainte-Menehould, dans la Marne, où l’on fabrique des packagings. Peu à peu, l’idée a germé. "J’ai contacté Paul Musset, qui était pharmacien à Pogny", raconte Stéphane Douesnard, aujourd’hui directeur général de Cocooncenter.

"A l’époque, on ne pouvait pas distribuer de la parapharmacie, en dehors des officines. Paul m’a demandé 15 jours pour réfléchir, puis a accepté. On a eu envie de casser le code. Pour Paul, il y avait l’envie de faire autre chose, et il a compris que le e-commerce, c’était l’avenir. On a demandé aux laboratoires de nous suivre. On était parmi les premiers à se lancer, sur internet".

Lire la suite de l'article sur le site de France 3 Marne

Vidéo : tournage de Melodia pour Invest in Reims en février 2020

Photos : documents remis

S'inscrire à la newsletter