18 septembre 2020

Reims accueille le premier pôle national relève des sports de glace

Le mardi 15 septembre, le centre de ressources, d'expertise,  et de performance sportive (Creps) de Reims et la Fédération française des sports de glace,  ont officialisé la création du premier pôle national relève. Cette entité regroupe 19 patineurs dans trois disciplines olympiques.

Le patinage artistique, la danse sur glace et le short-track forment depuis le 15 septembre le nouveau pôle national relève de la Fédération français des sports de glace. C'est le premier du genre, fruit d'une convention passée entre le centre de ressources, d'expertise,  et de performance sportive (Creps) de Reims et la FFGS.

Pour permettre la concrétisation de ce projet qualifié "d’excellence et d’avenir", il ne fallait pas moins de : deux patinoires, une structure d’accueil comme le Creps, la proximité d’un aéroport, l’engagement de trois clubs marnais dans la formation des jeunes patineurs, et un plan de financement de la région Grand Est.

Le pôle national relève, situé entre les clubs et les pôles France, c’est pour résumer "le début du haut niveau. Ce sont les champions de demain que l’on prépare pour les jeux de 2026, et plus, si affinité. C’est l’étape qui précède l’entrée au pôle France. C’est une étape importante, quand on sait que les fondamentaux sont primordiaux, dans le développement des champions."

reims

A Reims, d’ailleurs, on ne part pas de zéro. Cela fait déjà deux ans qu’une "structure relève" en short-track était adossée au Reims Patinage de Vitesse. "La signature de cette convention est un vrai soutien de la fédération. Il salue le travail que nous avions commencé avec les jeunes. Nous entrons officiellement dans le cadre du plan performance de la FFSG", nous a confié Bruno Génard, le directeur du Creps de Reims.

Ce dernier est heureux d’offrir à 19 patineurs du pôle relève (six en short-track, six en danse sur glace et sept en patinage artistique) l’opportunité d’utiliser des installations sportives et pédagogiques de qualité. Le pôle pourra compter notamment sur l’expérience de sa quintuple médaillée européenne, en short-track. Véronique Pierron sera dorénavant de l’autre côté de la piste, en charge des meilleurs nationaux de moins de 22 ans dans la discipline.

Lire la suite de l'article sur le site de France 3

Photo : Reims Patinage de Vitesse

S'inscrire à la newsletter