placet_creapharm
27 mai 2020

A Reims, Creapharm Group se met aux masques

Dirigé par le Rémois Eric Placet, Creapharm Group a saisi l’opportunité d’acquérir une machine à masques pour intégrer cette nouvelle activité.

Nous n’avions pas prévu de nous positionner sur ce marché mais depuis le début de la crise du Covid, j’ai beaucoup été sollicité pour du gel hydroalcoolique et différents produits », explique Eric Placet. « Nous avons notamment vendu des produits à la police municipale, à la police nationale, à la SNCF et à la mairie de Reims qui nous a commandé 1700 distributeurs muraux de gel, par exemple. Et actuellement nous fabriquons du gel hydroalcoolique sur notre site de Beauvais, même s’il y a une vraie pénurie de flacons partout en France ». S’il ne souhaite pas en faire une activité pérenne ni lucrative, Eric Placet choisit de participer à son échelle au réapprovisionnement des entreprises et des services qui le sollicitent au quotidien. « De la même manière, je n’avais absolument pas prévu de fabriquer des masques quand une personne avec qui je travaille dans la cosmétique (voir par ailleurs) m’a proposé une machine. J’ai réfléchi assez rapidement et j’ai dit “banco” dès le lendemain », relate le Pdg de Creapharm Group. Un investissement de près de 200 000 euros (hors transport) en provenance de Chine, qu’il a réceptionné mercredi 20 mai, un mois tout pile après sa commande.

creapharm_reims

Pour le Pdg de Creapharm Group, l’acquisition de cette machine répond à deux objectifs majeurs : « Nous ne savons pas comment va évoluer cette crise sanitaire, mais pour un groupe comme le notre, disposer d’une certaine autonomie sur les masques est très important. Par ailleurs, nous voulons concevoir un masque de qualité supérieure, dans lequel on puisse respirer aussi bien que possible et agréable à porter ». Un masque qu’il mettra à disposition de ses équipes en priorité, avant de le commercialiser. De nombreuses entreprises locales se sont d’ailleurs déjà manifestées, intéressées par un produit réalisé à Reims, et pour lequel Eric Placet compte bien se montrer à la hauteur des attentes.

Depuis sa création sous le nom de Sodia en 1998, Creapharm Group n’en finit pas de se développer à l’international pour devenir une référence dans 72 pays.

L'épisode de crise mondiale n’empêchera pas Creapharm Group de boucler son exercice 2020, en juin prochain en nette hausse à 36 M€ de chiffre d’affaires, soit une progression de près de 20% par rapport à 2019.

Une réelle satisfaction pour le Pdg qui emploie aujourd’hui plus de 200 personnes en CDI et entre 30 et 50 intérimaires sur ses cinq sites et ce sans fonds d’intervention extérieur, sans dette et en étant propriétaire de tout son immobilier.

Source et article complet sur le site de ForumEco

Reims, ville idéale pour implanter votre entreprise

S'inscrire à la newsletter