06 novembre 2017

À Reims, les Parisiens ne sont pas invités à rentrer chez eux

Des Bordelais veulent bouter les Parisiens hors de leur ville. Dans la cité des sacres, au contraire, on fait tout pour les attirer, qu’ils viennent pour y habiter ou travailler.

«Proche de Paris, loin de ses prix…»

Sur le plan économique, les Parisiens sont aussi les bienvenus. Jean-Yves Heyer, le directeur d’Invest in Reims, a fait du positionnement de la ville un slogan : « Proche de Paris, loin de ses prix ». Trois entreprises viennent s’implanter chaque mois à Reims et personne ne va s’en plaindre. « La proximité de Paris, on en fait une force. C’est le cas avec l’entreprise d’éoliennes Vestas ou du groupe d’assurances Generali à Bezannes. Il ne faut pas craindre pour le prix des logements, nous en avons suffisamment pour répondre à la demande des nouveaux. Nous pouvons proposer des offres de qualité à des prix compétitifs, autour de 2 100 euros le mètre carré contre 8 000 euros à Paris. »

Reims deviendra-t-elle le XXIe arrondissement de Paris ? C’est le souhait du directeur qui commence aussi à travailler en direction des Londoniens après le Brexit. Par TGV, la capitale anglaise est à 3 h 15. Alors, le nouveau slogan de Reims sera bientôt peut-être « Londoniens bienvenus… »

Source et suite de l'article sur le site de l'Union

Partager sur les réseaux sociaux :
S'inscrire à la newsletter